klausnick/莫罗佐夫·尼科莱/профан (klausnick) wrote,
klausnick/莫罗佐夫·尼科莱/профан
klausnick

Il approchait de l’âge où l’on compte sur les satisfactions du corps pour stimuler la force de l’esprit, où la fatigue de celui-ci, en nous inclinant au matérialisme, et la diminution de l’activité à la possibilité d’influences passivement reçues commencent à nous faire admettre qu’il y a peut-être bien certains corps, certains métiers, certains rythmes privilégiés, réalisant si naturellement notre idéal, que même sans génie, rien qu’en copiant le mouvement d’une épaule, la tension d’un cou, nous ferions un chef-d’œuvre; c’est l’âge où nous aimons à caresser la Beauté du regard, hors de nous, près de nous, dans une tapisserie, dans une belle esquisse de Titien découverte chez un brocanteur, dans une maîtresse aussi belle que l’esquisse de Titien.
Subscribe

Recent Posts from This Journal

  • Александр Дюма

    Александр Дюма Происхождение и воспитание ничего не значат для русского дворянина. Из уст аристократа вполне можно услышать "SSukinn…

  • жизнь убивает

    Все когда-либо жившие умерли.

  • Разговоры россiйскiе и англiйскiе.

    Разговорник Разговоры россiйскiе и англiйскiе. Compiled by А. В. Тнoмрson London, 1882 Я не въ силахъ васъ темъ удовлетворить. Я теперь не въ…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments